1er atelier doctoral de la Maison Archéologie & Ethnologie

L’Atelier doctoral s’inscrit dans le cadre des événements scientifiques organisés par la MSH, il est animé par, pour et avec les doctorants des UMR résidentes et des ED de Nanterre et Paris 1 (ED 395, 112, 113, 141). Cet événement biennal est cette année co-organisé par l’AJCN395 (Association des Jeunes Chercheurs de Nanterre- ED 395).

25-27 septembre 2019
Université Paris Nanterre
Bâtiment Max Weber, salles de conférences, 1 et 2

« Celui qui ne voit rien d’étrange n’a jamais regardé un homard en face »
Auguste Villiers de l’Isle-Adam, Contes Cruels

La MAE, qui deviendra MSH Mondes en janvier 2020, organisera tous les deux ans un « atelier doctoral », centré sur un thème scientifique (l’étrange) et un objectif méthodologique (le travail pour et avec les doctorants candidats sur l’écriture et l’éloquence). L’objectif est donc multiforme : proposer au public des échanges scientifiques, informer sur des sujets d’ingénierie de recherche, offrir aux doctorants intervenants un accompagnement jusqu’à la soumission pour publication dans une revue.

Le thème de cette année est « l’étrange ». Étrange qui naît toujours de la relation qu’un sujet construit avec un objet qui résiste à être appréhendé par les représentations habituelles de l’esprit, un étrange qui est aussi socialement défini. À ce titre, les recherches en sciences humaines et sociales prennent souvent la forme d’une joute avec l’étrange qu’il s’agit tantôt de reconnaître, tantôt d’intégrer à la pensée, tantôt de réduire pour se l’approprier. Les jeunes chercheurs ont été invités à exposer le rôle de l’étrangeté dans leurs recherches, que celle-ci caractérise l’objet de leur travail ou qu’il s’agisse pour eux d’un outil de réflexion.

L’atelier est structuré en 5 demi-journées, les matinées sont publiques et consacrées à des présentations orales : communications des doctorants sur la base de leurs textes (ces présentations sont filmées de manière à pouvoir être analysées ensuite, présentations méthodologiques et d’ingénierie ayant trait à la publication scientifique. Les après-midi sont organisés en petits groupes de travail à huis clos sur les textes écrits et les présentations orales.


Programme

Mercredi 25 septembre

09h30 – Accueil

10h00 – Introduction par la direction de la MAE, la direction de l’ED 395 et l’AJCN

10h30 – 12h30 – Travail sur les communications

De l’étrangeté à l’altérité : Les objets inconnus en technologie préhistorique, Lucie Germond & Antonio Perez (UMR 7041 ArScAn)
Chercheure référente : Anne Augereau (INRAP-UMR 7055 Préhistoire et Technologie)

Une étrange police – Entre proximité/familiarité et distance/étrangéité – L’exemple de l’assistance aux personnes sans abri (Paris – France), Alcide Nguyen (UMR 7186 LESC)
Chercheure référente : Virginie Milliot (UMR 7186 LESC)

14h00 – 15h00 – Échanges collectifs sur les présentations de la matinée, réflexion sur la forme orale
Avec la participation de Pauline Beaupoil-Hourdel (Sorbonne université et Centre de Linguistique en Sorbonne CeLiSo – EA 7332) et Sabine Pétillon (Pôle éditorial de la MAE)

15h00 – 17h00 – Travail en ateliers sur les textes des doctorants présentés le matin : les doctorants-intervenants, les référents, les membres du comité scientifique et les intervenants de la MAE se répartissent dans chaque sous-atelier (1 texte par salle)

Jeudi 26 septembre

09h00 – 11h00 – Travail sur les communications
Des corps étranges pour un nouveau genre : une histoire de l’art au prisme du queer, Quentin Petit Dit Duhal (EA 4414 HAR)
Chercheure référente : Aurélie Petiot (EA 4414 HAR)

Un camp de nudistes dans le désert La Posa, Arizona : ségrégation et reconnaissance de l’étrange, David Frati (UMR 7218 LAVUE)
Chercheur référent : Grégory Busquet (UMR 7218 LAVUE)

Qu’y a-t-il de si étrange dans les portraits peints par Marie-Thérèse Auffray ? Julie Blouet (EA 4414 HAR)
Chercheure référente : Ségolène Le Men (EA 4414 HAR)

11h15 – 12h00 – Exposés
Gérer vos données de recherche : plans de gestion de données et identifiants pérennes, Nathalie Le Tellier-Becquart (USR 3225 – Service d’ingénierie documentaire de la MAE)

Optimisez la visibilité de vos travaux de recherche avec HAL et la gestion de vos bibliographies avec Zotero, Esther Magnière (USR 3225 – Service d’ingénierie documentaire de la MAE)

13h30 – 14h30 – Échanges collectifs sur les présentations de la matinée, réflexion sur la forme orale
Avec la participation de Pauline Beaupoil-Hourdel (Sorbonne université et Centre de Linguistique en Sorbonne CeLiSo – EA 7332) et Sabine Pétillon (Pôle éditorial de la MAE)

14h30 – 17h30 – Travail en ateliers sur les textes des doctorants présentés le matin : les doctorants-intervenants, les référents, les membres du comité scientifique et les intervenants de la MAE se répartissent dans chaque sous-atelier (1 texte par salle)

Vendredi 27 septembre

09h30 – 11h00 – Exposés
Processus éditoriaux scientifiques : spécificité de l’écriture, Astrid Aschehoug et Sabine Pétillon (USR 3225 – Pôle éditorial de la MAE)
La bibliographie, Mélanie Deniaux (USR 3225 – Pôle éditorial de la MAE)
L’illustration, Valentin Verardo (USR 3225 – Pôle éditorial de la MAE)
Perspectives juridiques et droit de citation, Lionel Maurel (CNRS, INSHS)

11h00 – Retour sur l’atelier par les doctorants participants, perspectives pour publication

12h00 – Clôture