De Mithridate VI à Arrien de Nicomédie : changements et continuités dans le bassin de la mer Noire (Ier s. av. J.-C. – Ier s. apr. J.-C.)

2e journée d’études « Espaces civiques » (ArScAn, équipe Espri)

Organisation :  Thibaut Castelli, Christel Müller et Olga Romanenko

2-3 mars 2018

Bâtiment Max Weber
Salle de séminaire 2

La mer Noire, colonisée par les Grecs depuis le VIIe s., a connu une floraison de cités qui ont su conserver leur indépendance jusqu’au Ier s. av. J.-C., sauf dans le Royaume du Bosphore. Mithridate VI a été le premier à constituer la quasi-unité de cet espace pontique en contrôlant quoique pour un temps bref l’ensemble du littoral pontique vers 100 av. J.-C. Moins de deux siècles plus tard, l’intégralité ou presque du littoral est soumis à Rome, comme le rappelle vers 131 apr. J.-C. le Périple du Pont-Euxin d’Arrien de Nicomédie. Les deux siècles situés de part et d’autre du début de notre ère se trouvent à la charnière de deux champs d’études, l’histoire grecque et l’histoire romaine, l’une ayant tendance à voir dans cette période la fin de la période hellénistique ici dans sa version régionale, tandis que l’autre y cherche les prémices du contrôle romain sur la mer Noire. Il paraît donc intéressant de confronter les questionnements appliqués par les uns et les autres à cette période marquée à la fois par les ruptures et les continuités. Les approches proposées par plusieurs spécialistes français et internationaux, rassemblés en France pour la première fois depuis 2002, abordent des thématiques diverses : institutionnelles, économiques, mais aussi culturelles et artistiques. Les sources aussi bien littéraires et épigraphiques que numismatiques et archéologiques sont ici exploitées afin d’apporter de nouveaux éclairages sur cette période. Par le biais d’études locales et régionales, ce colloque a pour objectif de produire une analyse fine portant sur la part des changements et des continuités qui affectent cette région de manière différenciée entre 100 av. J.-C. et 100 apr. J.-C.

Télécharger le programme

Programme

Vendredi 2 mars 2018

9h30-10h00 : Accueil des participants.
10h00-10h30 : Mots de bienvenue par Chr. Müller (Paris Nanterre) et Introduction, par Th. Castelli (Paris Nanterre) et O. Romanenko (Paris Nanterre)

10h30-13h00 : Session 1. Les transformations économiques
Présidence : Hans-Joachim Gehrke

10h30-11h30 : Fr. de Callataÿ (EPHE), Conférence inaugurale, L’impact monétaire de l’absorption romaine des rives pontiques (Ier s. av. J.-C.- Ier s. apr. J.-C.).

11h30-11h40 : pause café.

11h40-12h20 : E. Paunov (Vienne), A ‘black hole’ or a point of accumulation of wealth and mercenary hiring spot – Thrace during the Late Hellenistic and early Roman period (a case study seen through the coin evidence).
12h20-13h00 : A. Opait (Toronto), Amphora as proxy of the beginning of Pontic and Mediterranean globalization (1st c. BC- 1st c. AD).
13h10-14h40 : déjeuner au restaurant VIP du CROUS pour les intervenants.

15h00-17h00 : Session 2. Les transformations institutionnelles
Présidence : Christel Müller

15h00-15h40 : A. Avram (Le Mans), « La seconde fondation » des cités grecques du Pont Gauche : rupture et continuité.
15h40-16h20 : A. Ivantchik (CNRS, Bordeaux, UMR 5607 Ausonius), Olbia and Rome in the late 1st century BC and early 1st century AD: new epigraphic data.
16h20-17h00 : A. Robu (chercheur associé ArScAn UMR 7041), Continuités et transformations institutionnelles dans les cités du Pont : l’exemple des stratèges de Mésambria.

17h00 : collation.
19h30 : dîner pour les intervenants au colloque.

Samedi 3 mars 2018
10h00-13h00 : Session 3. Perspectives régionales 1. Le Sud et l’Ouest de la mer Noire
Présidence : Alexandru Avram

10h00-10h40 : Cl. Barat (Valenciennes), La côte sud de la mer Noire (Ier s. av. J.-C. – Ier s. apr. J.-C).
10h40-11h20 : M. Dana (Paris 1 Panthéon-Sorbonne), La provincialisation du Pont-Bithynie et la seconde vie des intellectuels pontiques.

11h20-11h30 : pause-café.
11h30-12h10 : A. Baralis (Musée du Louvre), Les cités du Sud-Ouest du Pont-Euxin au Ier s. av. et Ier s. apr. J.-C.
12h10-12h50 : Th. Castelli (Paris Nanterre), Contrôle et exploitation de la chôra d’Istros (Ier s. av. J.C. – Ier apr. J.-C.).

13h00-14h00 : déjeuner-buffet offert à tous les participants.

14h00-16h00 : Session. 4 Perspectives régionales 2. Le royaume du Bosphore et le Nord de la mer Noire
Présidence : Madalina Dana

14h00-14h40 : H.-J. Gehrke (Fribourg-en-Brisgau), Strabo and the Taman-Peninsula: Some observations on the historical geography of the Cimmerian Bosporus.
14h40-15h20 : G. Lomtadze et D. Zhuravlev (Musée Historique d’État, Moscou), “Bosporan limes” in the 1st c. BC: fortification of the Bosporan kingdom in the period of Asandros.
15h20-16h00 : O. Romanenko (Paris Nanterre), La résidence de Chrysaliskos dans le Bosphore asiatique : du complexe agricole hellénistique à la résidence fortifiée des Aspourgiens ? Ruptures et continuités entre les IIe et Ier s. av. J.-C.

16h00-16h15 : Pause café.
16h15-16h30 : Conclusions, par Chr. Müller (Paris Nanterre)