Performer le conflit : musique, danse et agressivité

Journées d’étude organisées par Giordano Marmone, Katell Morand et Sisa Calapi

12 et 13 novembre 2018

Université Paris Nanterre
Bâtiment Max Weber
Salle de séminaire 2

Télécharger le programme


Ces journées d’étude se proposent d’explorer les situations de conflit et d’agressivité qui émergent des performances musicales et dansées. Cette rencontre se positionnera a contrario de deux conceptions habituelles des rapports entre musique et violence : la première qui envisage la musique et la danse comme créateurs de cohésion sociale et/ou dispositifs de gestion de l’agressivité ; la seconde qui analyse les performances comme lieux d’expression identitaire et de narration des conflits.

L’approche que nous privilégions ici met la musique et la danse au cœur de la production de l’agressivité, des tensions, des débordements et de la transformation des conflits, tout en envisageant l’incidence de ces derniers sur les pratiques musicales. Quelles sont les logiques de l’agressivité au sein des performances ? Quelle place pour la musique et la danse dans les processus de confrontations violentes entre individus et entre groupes ? Différents contextes pourront être envisagés, des rituels aux conflits politiques et armés, en passant par les occasions festives, le sport et la vie quotidienne.